You cook me ?

14 septembre 2017

Brownie chocolat courgette

Autrement appelé "brownie bonne conscience", car non content d'être à base de bon légume, de la courgette insoupçonnable au goût, et de fromage blanc à 0%, ce brownie ne contient pas un gramme de beurre. Un peu de sucre tout de même, faut pas déconner. Et malgré cela, complètement addictif. Un truc de dingue.

Pour un beau brownie qui te fera plusieurs goûters, hormis 30 mn devant toi et 1 nuit au frais, il te faudra :

  • 2 oeufs
  • 200 g de sucre
  • 40 g de purée d'amande
  • 140 g de farine
  • 60 g de maïzena
  • 50 g de cacao en poudre non sucré
  • 250 g de courgette rapée finement
  • 100 g de fromage blanc à 0%
  • 1 cc d'arome de vanille liquide
  • 70 g de pépites de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°.

Battre les oeufs, le sucre, et l'arôme vanille jusqu'à ce que le mélange double de volume. Ajouter la farine, la maizena, le cacao et la purée d'amande et bien mélanger.

Ajouter ensuite la courgette rapée et le fromage blanc, mélanger de nouveau, puis incorporer en dernier les pépites de chocolat.

Verser dans un grand moule rectangulaire en silicone (sinon dans une moule beurré) sur 2 cm de hauteur environ. Cuire pendant 20 mn. Laisser refroidir avant de démouler, puis emballer dans du film alimentaire et conserver au frais jusqu'au lendemain. 

_1150519-1

Pourquoi donc une nuit au frais me diras-tu ? Parce qu'ainsi le brownie sera bien dense, avec une texture un peu mouillée et des pépites de chocolat bien présentes. Et c'est comme cela que je le préfère. Je le conserve au frigo d'ailleurs jusqu'à ce qu'il disparaisse.


12 septembre 2017

Tarte aux fromages et graines de tournesol

Une des meilleures façons que je connaisse de recycler des restants de fromages qui n'ont plus ni la tête ni l'allure à figurer sur un plateau digne de ce nom.

Pour une belle tarte qui va embaumer ta cuisine, hormis 45 mn devant toi, il te faudra :

  • 1 pâte feuilletée prête à dérouler 
  • 140 g de fromages divers écroutés (ici : comté, st nectaire, coeur de Neufchâtel)
  • 140 g de fromage blanc
  • 20 cl de crème liquide
  • 3 oeufs
  • 2 cs de graines de tournesol

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre les fromages coupés en petits morceaux avec la crème, à feu très doux, puis laisser tiédir un peu.

Battre les oeufs avec le fromage blanc, et ajouter à la crème de fromage. Bien mélanger.

Verser sur la pâte feuilletée, parsemer de graines de tournesol et enfourner pour 30 mn.

_1150480-1

Il va sans dire que le fromage doit rester mangeable tout de même, car plus il est fort, plus la tarte envoie, comme me l'a à juste titre fait remarquer mon 7 ans d'âge, la bouche pleine en engloutissant sa part : " L'est trop bonne ta tarte, môman, mais elle envoie !". Tout est dans l'art du dosage.

09 septembre 2017

Sablés céréales et graines

Le secret de ces petits sablés, ce n'est pas l'emporte pièce en forme de poisson que tu trouveras sur tous les marchés de Noël de France et de Navarre. Non, le secret, c'est d'utiliser une farine spéciale pour préparation de pain aux céréales, trouvable dans n'importe quel supermarché, qui contient déjà un mélange de farine de blé et de seigle ainsi que des graines variées. Trop facile !

Pour une quarantaine de petits sablés aux céréales et graines, hormis 30 mn devant toi et 1 heure de repos, il te faudra :

  • 200 g de farine spéciale "pain aux céréales"
  • 120 g de sucre glace
  • 60 g de poudre d'amande
  • 1 pincée de sel
  • 120  g de beurre
  • 1 oeuf
  • quelques caramels mous en petits dés

Mélanger la farine, le sucre glace, la poudre d'amande et le sel. Incorporer le beurre à température ambiante en petits morceaux, du bout des doigts, pour obtenir un sable grossier. Battre l'oeuf et l'incorporer en pétrissant jusqu'à avoir une pâte homogène. Envelopper dans du film alimentaire et laisser reposer au frais pendant 1h.

Préchauffer le four à 180 °.

Etaler la pâte sur 4 mm d'épaisseur entre 2 feuilles de papier sulfurisé, puis découper des formes à l'aide d'un emporte pièce (*). Si besoin, remettre la pâte étalée au congélateur quelques minutes pour faciliter la découpe. 

Cuire sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (reprendre celui qui a servi à étaler la pâte) pendant 10 à 15 mn selon le four.

gif sablés céréales

Et bien te voilà avec un bon goûter, sain, facile à emporter à la sortie de l'école et qui se conserve sans problème plusieurs jours dans une boîte, s'il en reste. Elle est pas belle la vie ?

(*) Si ton emporte pièce est en forme de poisson, c'est à ce moment que tu positionnes le petit bout de caramel mou pour faire un oeil.

Posté par lorasam à 16:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 septembre 2017

Terrine de lapin persillé

Rhooo...une terrine bien moelleuse et bien parfumée comme à la charcuterie, à mi-chemin entre du fromage de tête et des rillettes, mais sans le gras. Le meilleur du repas de ce jour-là, ai-je ouï dire (*).

Pour une belle terrine qui régalera au moins 10 personnes, hormis 1 h devant toi (et 1/2 journée d'attente), il te faudra : 

  • 1 lapin coupé en morceau (ou 5 grosses cuisses)
  • 1 bouquet garni (thym et laurier)
  • 1 oignon jaune piqué de clous de girofle
  • 4 cs de persil frais haché
  • 2 oignons blancs nouveaux hachés
  • 1 sachet de gelée au madère

Dans un autocuiseur, recouvrir le lapin d'eau, ajouter l'oignon jaune et le bouquet garni, saler. Fermer et cuire pendant 30 mn.

Désosser ensuite soigneusement les morceaux de lapin, puis mélanger la viande effilochée avec le persil et les oignons blancs hachés. Rectifier l'assaisonnement.

Tapisser un moule à cake de film alimentaire, y verser la préparation de lapin et tasser un peu.

Préparer la gelée comme indiqué sur le paquet, et la verser dans le moule. Refermer le film alimentaire sur la terrine, et placer au frais au moins 4h, le temps de la prise.

_1150471-1

(*) Même l'ado qui a toujours clâmé qu'elle préfèrerait se faire couper un bras plutôt que d'accepter du lapinou dans son assiette en a repris 2 fois. Vraiment, c'est dire.

Posté par lorasam à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 août 2017

Confiture de mirabelle à l'orange

Je ne pouvais décemment pas faire l'impasse d'une recette à base de mirabelles sur ce blog. On est lorraine ou on ne l'est pas, flûtiaux !

Voici donc une belle confiture ensoleillée pour te régaler, avec une pointe d'orange qui se sent à peine mais réveille et équilibre parfaitement le côté très sucré des mirabelles.

Pour 2 pots de confitures, hormis 20 mn devant toi, il te faudra :

  • 300 g de mirabelles dénoyautées
  • 150 g de sucre
  • 1 petite pomme
  •  le jus d'1/2 orange
  • 1 cc de vanille liquide

Mélanger dans une casserole les mirabelles, le sucre, la pomme épluchée et rapée, le jus d'orange, et la vanille. Cuire pendant une vingtaine de minute en écrasant les fruits de temps en temps. Mettre en pot immédiatement.

_1150464-Modifier-1

Comme pour toutes mes confitures - n'hésite pas à consulter le menu des desserts pour dénicher celle à la fraise, à la framboise, ou autre - la proportion de sucre est bien moins importante que dans les recettes classiques. DONC elles se conservent au frais et ne se gardent pas pendant des mois. Pendant quelques semaines par contre, sans problème.

Posté par lorasam à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 août 2017

Queue de bœuf en salade

Celle-là, cela faisait bien longtemps que je voulais la faire. Et je ne l'ai pas regretté !

Pour une bonne salade qui régalera à l'aise 6 personnes, hormis 3 heures devant toi, il te faudra :

  • 1 kg de queue de boeuf
  • 1 oignon jaune 
  • 8 clous de girofle
  • 2 feuille de laurier

pour la vinaigrette :

  • 1 tomate coupée en petits dés
  • 1 oignon nouveau émincé finement
  • 1 cs de coriandre ou de persil hachée
  • 4 ou 5 cornichons en tranches fines
  • 2 cs de vinaigre de cidre
  • sel et poivre

Dans un autocuiseur, plonger les morceaux de queue de boeuf dans un grand volume d'eau froide salée, avec l'oignon jaune piqué de clous de girofle et le laurier. Fermer et cuire pendant 2 heures, puis laisser refroidir dans le bouillon. Egoutter alors le boeuf et enlever soigneusement tous les os et les parties un peu grasses pour ne conserver que la viande. L'effilocher grossièrement dans un saladier.

Préparer la vinaigrette en mélangeant tous les ingrédients, et verser sur la viande (pas d'huile dans cette vinaigrette, ce n'est pas un oubli). Servir très frais.

_1150461-Modifier-1

Pour cette fois, parce que je n'ai pas pu retenir plus longtemps mon envie irrépressible, j'ai fait cuire la queue de boeuf exprès. Mais sache que cette recette fait merveille avec les restes de viande d'un pot au feu. Pas de saison dans cette partie de l'hémisphère,  je te l'accorde, mais ça va venir vite.

20 août 2017

Courgettes farcies au poulet (light !)

Pour changer des courgettes farcies classiques, de magnifiques courgettes jaunes rondes du marché de Bois-coco farcies avec une préparation à la volaille bien moelleuse, très parfumée, et beaucoup plus light. Plutôt bienvenue donc après avoir passé l'été à s'empiffrer d'olives pour accompagner le p'tit verre de rosé bien frais. 

Pour 6 amateurs de courgettes, hormis 1h20 devant toi, il te faudra :

  • 6 belles courgettes rondes
  • 400 g de volaille crue hachée (poulet ou dinde)
  • 200 g de foie de volaille 
  • 2 oignons blancs nouveaux
  • 1 tomate
  • 1 oeuf
  • 2 cs d'herbes fraiches (ici un mélange de persil et basilic)
  • sel et poivre

Découper le haut des courgettes et évider les. Récupérer la chair des courgettes (sans trop de pépins) et réserver les "chapeaux".

Hâcher les foies de volaille grossièrement (je me sers pour cela du mini hachoir à herbes, ça va tout seul), ainsi que les oignons. Couper la tomate et la chair des courgettes en petits dés. Mélanger le tout avec la volaille hachée, l'oeuf, les herbes, le sel et le poivre.

Saler les courgettes et les farcir généreusement avant de reposer le chapeau. Enfourner pour 1 heure à 180°.

_1150433-1

Comme tu es curieux(se), tu te demandes certainement qu'est-ce que c'est donc que ces petites graines blanches dans la farce sur ma photo. Et tu aurais bien raison de te poser la question, puisqu'on n'en parle pas dans la recette. Disons que j'ai eu la main lourde sur le sel. Et qu'il a bien fallu que je ruse en ajoutant 2 cs de céréales dans la farce pour tenter de sauver le repas (du quinoa ici, ça a bien marché). Alors tu peux faire avec ou sans, les 2 sont très bons.

Ah ! Une dernière chose : le goût du foie de volaille est assez présent, c'est pour ça que c'est bon, mieux vaut donc aimer ça. Sinon, il est toujours possible de les remplacer par la même quantité de volaille, mais ce sera certainement plus sec.

Posté par lorasam à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 août 2017

Tarte mousseuse ricotta framboise

Ma dernière mono-maniaquerie du moment. Depuis 10 jours, je fais, refais et refais encore cette tarte à la ricotta si gourmande. Le secret ? Commander la pâte sablée chez le boulanger, déjà étalée à la dimension du plateau à tarte (*). Ou la faire soi-même bien entendu, mais j'opte aujourd'hui pour la version simplicité et rapidité ultime, une pâte bien épaisse et régulière qui transforme cette tarte en "presque gâteau".

Pour une belle tarte bien mousseuse, hormis 30 mn devant toi, il te faudra :

  • 1 pâte sablée
  • 250 g de ricotta
  • 100 g de fromage blanc
  • 4 oeufs
  • 120 g de sucre
  • 1 cc d'extrait de vanille
  • 250 g de framboises

Dérouler la pâte dans un moule à manqué et précuire à sec 10 mn à 180°.

Pendant ce temps, mélanger les jaunes d'oeufs avec la ricotta, le fromage blanc, le sucre et l'extrait de vanille. Battre les blancs en neige ferme et les incorporer au mélange délicatement. Verser sur la pâte précuite, disposer les framboises en les enfonçant un peu et réenfourner pour 20 mn.

Cette tarte se déguste à température ambiante, mais elle sera tellement meilleure après quelques heures au frais que je te conseille vivement de la préparer à l'avance, le matin pour le soir par ex.

_1150411-1

_1150426-1

(*) La pâte sablée prête à dérouler du supermarché du coin fonctionne aussi bien évidemment, mais ce ne sera pas tout à fait la même chose.

Posté par lorasam à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 août 2017

Gâteaux fondants rhum et biscuits roses, sans cuisson

Là, c'est la version chic pour les grandes occasions, comme pour le déjeuner de communion de mai dernier.

Pas de panique, les coques en chocolat sont en option et il est possible de se régaler de cette dinguerie (*) à tout moment, en version du quotidien, tellement c'est rapide (**). Oui madame.

Pour une quinzaine de bouchées en coque de chocolat, hormis 30 mn devant toi et 1/2 journée d'attente, il te faudra :

  • 200 g de biscuits roses de Reims
  • 140 g de beurre mou
  • 100 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 2 cs de rhum

Emietter grossièrement les biscuits roses, puis les mixer avec le reste des ingrédients jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Remplir des moules à empreintes en silicone (type petites demi-sphères ou mini muffins) et faire prendre au congélateur au moins 4 heures.

Option coques en chocolat : Faire fondre 200 g de chocolat noir, doucement, avec 50 g beurre. Démouler les gâteaux, laver les moules, puis mettre une cc de chocolat fondu au fond de chaque empreinte. Replacer ensuite chaque gâteau dans son empreinte en appuyant bien, de façon à ce que le chocolat soit bien réparti autour du gâteau.  Remettre 1/2 au congélateur. Démouler et déguster aussitôt !

_1150318-Modifier-2

(*) Une dinguerie ? C'est si bon que ça ? Alors oui, c'est très bon, mais c'est surtout surprenant, car la consistance est telle qu'on jurerait de la pâte d'amande, fondante et moelleuse. Que nenni, pas un gramme d'amande dans ce dessert. Un vrai effet Canada Dry (pour ceux qui sont passés par les années 80, on s'comprend).

(**) pour une version encore plus rapide, 10 mn top chrono, il suffit de verser la préparation rose dans un moule à cake tapissé de film alimentaire, et de le déguster ensuite en tranches fines. La nuit d'attente au froid s'impose avant le démoulage bien sûr.

Posté par lorasam à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 août 2017

Soja sauté à l'ail

Les nains et leur papa partis se refaire la cerise au bon air frais des côtes normandes, à moi enfin les légumes et saveurs dont je peux me délecter sans avoir à subir les hauts cris de trahison de toute la famille. "Koaa !!! Encore un de tes trucs sans viande et sans gras...Vite, que la résistance s'organise...Sortez les saucissons et le paté, elle nous aura pas !!!".

Tu penses, du soja, du fenouil, de l'ail et de la coriandre, dans la même assiette...j'abuse un peu peut-être. Mais diantre que c'est bon !

Pour une belle poelée de soja sauté, hormis 15 mn devant toi, il te faudra :

  • 500 g de pousses de soja fraîches (*)
  • 1/2 fenouil émincé très fin
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 1 cs de coriandre ciselée
  • 1 cs d'huile de sésame (l'huile d'olive fait l'affaire aussi)
  • 2 cs de sauce soja

Faire revenir l'ail haché avec l'huile et la sauce soja. Ajouter les pousses de soja et le fenouil, remuer pendant 10 mn à feu vif.

Saupoudrer de coriandre ciselée, poivrer si besoin, mais ne pas saler, la sauce soja l'est bien suffisament.

_1150427-1

(*) Résiste à l'envie d'ouvrir par paresse l'une de ces boîtes de conserve insipides de pousses de soja, tu n'aurais ni le goût ni le croquant qui font tout l'interêt de cette recette (les pousses de soja fraîches se trouvent assez facilement au rayon fruits et légumes exotiques des grandes surfaces, et il suffit juste de les passer sous l'eau).

Posté par lorasam à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,