Là, c'est la version chic pour les grandes occasions, comme pour le déjeuner de communion de mai dernier.

Pas de panique, les coques en chocolat sont en option et il est possible de se régaler de cette dinguerie (*) à tout moment, en version du quotidien, tellement c'est rapide (**). Oui madame.

Pour une quinzaine de bouchées en coque de chocolat, hormis 30 mn devant toi et 1/2 journée d'attente, il te faudra :

  • 200 g de biscuits roses de Reims
  • 140 g de beurre mou
  • 100 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 2 cs de rhum

Emietter grossièrement les biscuits roses, puis les mixer avec le reste des ingrédients jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Remplir des moules à empreintes en silicone (type petites demi-sphères ou mini muffins) et faire prendre au congélateur au moins 4 heures.

Option coques en chocolat : Faire fondre 200 g de chocolat noir, doucement, avec 50 g beurre. Démouler les gâteaux, laver les moules, puis mettre une cc de chocolat fondu au fond de chaque empreinte. Replacer ensuite chaque gâteau dans son empreinte en appuyant bien, de façon à ce que le chocolat soit bien réparti autour du gâteau.  Remettre 1/2 au congélateur. Démouler et déguster aussitôt !

_1150318-Modifier-2

(*) Une dinguerie ? C'est si bon que ça ? Alors oui, c'est très bon, mais c'est surtout surprenant, car la consistance est telle qu'on jurerait de la pâte d'amande, fondante et moelleuse. Que nenni, pas un gramme d'amande dans ce dessert. Un vrai effet Canada Dry (pour ceux qui sont passés par les années 80, on s'comprend).

(**) pour une version encore plus rapide, 10 mn top chrono, il suffit de verser la préparation rose dans un moule à cake tapissé de film alimentaire, et de le déguster ensuite en tranches fines. La nuit d'attente au froid s'impose avant le démoulage bien sûr.