Joues de veau braisées en cocotte

Samedi matin. « Chérie, bouge pas, ce soir, c’est MOI qui cuisine ! »

Moi, l’oeil à demi suspicieux : Mais quelle bonne idée….Et que vas-tu donc me faire de bon ?

« Chais pas…de la viande ou du poisson ». « Un truc qui cuit longtemps à la cocotte ».

De la viande donc. Un tour au marché plus tard, nous voilà revenus avec de la belle joue de veau, toute prête à se faire braiser à la cocotte. Je ne sais pas toi, mais moi je n’en avais jamais vu. De la joue de boeuf, oui, de la joue de porc, aussi, mais de la joue de veau, jamais. Et je suis bien contente d’être tombée dessus par hasard, car c’est plus que fameux.

Pour 6 gourmets, hormis 2h30 devant toi, il te faudra :

  • 3 joues de veau
  • 125 g de lardons fumés
  • 1 oignon
  • 1 grosse carotte
  • 1 tête d’ail
  • 500 g de champignons de Paris
  • 1 feuille de laurier
  • 1 bouteille de vin rouge de cuisine
  • sel et poivre

Emincer l’oignon et couper la carotte en petits morceaux. Détacher les gousses d’ail sans les éplucher. Nettoyer les champignons et les couper en lamelles.

Faire revenir les joues de veau dans une cocotte minute avec un peu de matière grasse (*). Lorsqu’elles sont bien dorées, les retirer et faire revenir les lardons et les oignons à la place. Ajouter ensuite les champignons et les gousses d’ail entières et cuire le tout 5 mn en remuant. Verser un verre de vin pour détacher les sucs du fond de la cocotte, puis remettre la viande par dessus, la feuille de laurier, le reste de la bouteille de vin, sel et poivre.

Fermer la cocotte et cuire pendant 2h30 à feu doux.

(*) Une cuillère à soupe suffit, pas la peine d’en mettre 3 cm pour faire son intéressant dans le quartier en faisant hurler la sirène à incendie.

Je raconte : au moment très précis où j’allais devoir apporter mon aide discrètement et avec amour (« le beurre ? A sa place, comme d’habitude…oui, faut mettre du sel maintenant…non pas là, 2ème tiroir…rhoooo, mais tu le vois bien à la couleur, non ??? »), ça s’est corsé. Un des nains a trouvé judicieux de se jeter la tête la première avec beaucoup d’élan sur le coin de la table basse : abandon des lieux, urgences, agraphes…retour à la maison 2 heures plus tard.  Déjà là, dans la voiture, le doute m’a assailli. Mais d’où pouvait donc bien provenir cette vieille odeur de bouc fumé ? L’aveu du détecteur de fumée déclenché au 2ème étage pour avoir fait revenir 3 bouts de viande en mon absence a pourtant bien failli me faire rire, avant que je ne comprenne que non, ce n’était pas une blague. 

La maison était bien enfumée de la cave au grenier, mais je ne sais toujours pas par quel miracle, les joues de veau, elles, étaient parfaitement cuites, fondantes, juste sublimes.

3 réponses pour “Joues de veau braisées en cocotte”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © Youcookme Blog culinaire & Food Design