Leçon de Dim Sum

Ici, l’interêt majeur de l’article ne réside pas dans la recette (il existe des dizaines, que dis-je, des centaines, des milliers….je m’emporte, comme d’habitude, de farces différentes), mais dans le pliage.

Sur un carré de pâte à won-ton, je dépose  au centre une grosse noix de farce. D’un doigt élégamment peint de violine, je mouille légèrement la pâte entourant la farce avec de l’eau. D’un geste assuré, acquis après des années de façonnage, j’attrape la boulette par en-dessous, au creux des doigts de la main gauche, et de la main droite je referme les bords de la pâte en les pinçant vers le haut. Les bords humectés vont se coller tous seuls l’un à l’autre. Finalement, c’est à croire que je ne suis pas si douée, car Loul, dont le surnom évolue avec l’acquisition du langage de son frère, du haut de ses 9 ans, les a réussis au bout de la troisième tentative, les doigts dans le nez (c’est une expression). C’est assez vexant. Note personnelle : ne plus faire la cuisine avec ses enfants.

Les images valant mieux qu’un grand discours paraît-il, ça donne à peu près ça :

Et voila le travail !

 

Si quelqu’un veut la recette inratable de la farce simplissime mais néanmoins délicieuse que l’on voit sur ces photos, qui se prépare en 10 mn, qui te transporte direct en Asie et qu’est trop bonne quand t’as pas mangé de porc depuis 6 mois, faut me le dire. Promis, dans celle-ci, y a pas d’artichaut.

2 réponses pour “Leçon de Dim Sum”

  1. tartine10 février 2014 à 12 h 39 minRépondre

    moi je veux !!!

Laisser un commentaire

Copyright © Youcookme Blog culinaire & Food Design