Tartelettes croustillantes à la betterave, chèvre et menthe

De la betterave et du chèvre ! Assez classique comme association me diras-tu, et tu aurais bien raison, mais un peu plus original dans cette présentation très réussie en tartelette chaude. Et sache que je prends des risques familiaux inconsidérés, ces 2 ingrédients étant déclarés néfastes poisons par ma moitié. Mais moi j’adore. Alors je fais quand même. C’est pas faute de se l’être fait répéter mercredi dernier pendant la quizz night : « Bajolette, affirme-toi bon sang ! ».

Pour une douzaine de tartelettes, hormis 1 heure devant toi, il te faudra :
Pâte :

    • 80 g farine
    • 50 g son d’avoine
    • 3 petits suisses
    • 1 cs rase de graines de sésame doré
    • sel et poivre

</ul
Garniture :

      • 1 betterave crue
      • 1 boule de mozzarella (125 g)
      • 80 g de chèvre frais
      • 5 brins de menthe
      • sel et poivre

Préparer la pâte : mélanger tous les ingrédients, faire une boule et mettre au frais.

Préparer la garniture : éplucher et râper la betterave (râpe gros trous, au robot stp, va pas t’amuser à le faire avec une râpe à main, on a dit FACILE la recette). La faire revenir dans un peu d’huile d’olive, puis ajouter un demi-verre d’eau et cuire une dizaine de minutes, jusqu’à ce que l’eau soit évaporée. Saler et poivrer. Mettre de côté.

Préchauffer le four à 200°. Sortir la pâte et foncer des moules à tartelettes en silicone (*) en y aplatissant une petite boule de pâte avec les doigts (**). Enfourner et cuire à blanc pendant 15 mn.

Pendant ce temps, hacher la mozzarella et la mélanger à la betterave légèrement refroidie. Saler et poivrer.
Dans un bol, écraser le chèvre frais à la fourchette et mélanger avec la menthe ciselée. Saler et poivrer si besoin.

Remplir généreusement les fonds de tartelette précuits avec le mélange betterave-mozzarella. Ajouter une cuillère à café de chèvre à la menthe par dessus. Remettre au four et terminer la cuison pendant 20 mn à 180°.

(*) Pourquoi en silicone ? parce que comme tu l’as immédiatement remarqué, et ce n’est pas un oubli, la pâte ne contient pas de beurre, huile ou autre matière grasse (en voilà une bonne recette d’avant l’été ! A ton avis, pourquoi je ne fais que ça ces derniers temps ? Comment ? Du fromage ? chuuut…). Donc elle va avoir une fâcheuse tendance à attacher à la cuisson, y compris avec du papier sulfurisé, mais pas avec le silicone.

(**) Pourquoi avec les doigts, parce que la pâte, non contente de vouloir attacher, va se permettre de COLLER sur le plan de travail, le rouleau, et tout ce qu’elle va toucher si tu cherches à l’étaler. Alors qu’une boule bien souple aplatie avec les doigts dans le fond du moule et hop, en 2 mn les 12 tartelettes sont faites.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © Youcookme Blog culinaire & Food Design